Nom du Monument:

Djamaa el-Djedid (la nouvelle mosquée)

Autre(s) nom(s):

Mosquée de la Pêcherie

Localisation:

Alger, Algérie

Date du Monument:

1070 H / 1660 J.-C.

Période / Dynastie:

Ottomane

Commanditaire(s):

Dey Mustapha Pacha.

Description:

Cette mosquée, de rite hanafite, fut construite en 1070 H / 1660 J.-C. sur l'emplacement de la madrasa Bou Anan. En contrebas, au bord de la mer, se trouvaient la petite mosquée dite “des Pêcheurs” (mesdjed el-Haoutin) et la porte de la Mer (bab al-Bahr).

De forme ovoïde, la coupole centrale – dont, au sommet, l'intrados s'élève à 24 mètres – repose sur quatre piliers par l'intermédiaire d'un tambour et de quatre pendentifs. Aux quatre angles, au-delà de l'espace couvert par cette coupole, quatre espaces carrés sont coiffés de quatre coupoles octogonales. Entre ces espaces carrés, trois des espaces ainsi délimités sont couverts, chacun, d'une voûte en berceau. Le quatrième espace, celui qui fait face au mur de qibla,est couvert d'une quatrième voûte sur trois travées et se trouve flanqué, de part et d'autre, de deux bas-côtés couverts par une des quatre coupoles octogonales et par un plafond en arc de cloître.

Combiné aux trois autres voûtes, l'allongement du berceau opposé à la qibla détermine un plan en croix latine, ce qui a donné naissance à la légende de l'architecte chrétien qui aurait marqué cette mosquée du symbole de sa foi.

View Short Description

La nouvelle mosquée fut construite sur l'emplacement de la madrasa Bou Anan. La coupole centrale de forme ovoïde s'élève très haut. à chacun de l'édifice se dresse une coupole octogonale qui surmonte un espace carré. Des voûtes en berceau séparent ces espaces, à l'exception de celui opposé au mur de qibla, dont la voûte porte sur trois travées. Cette dernière, plus longue, détermine avec les trois autres un plan en croix latine qui a suggéré l'hypothèse d'un architecte chrétien.

Mode de datation:

G. Marçais citant les édifices religieux de l'ancien Alger de Devoulx.

Bibliographie sélective:

Bourouiba, R., Apports de l'Algérie à l'architecture arabo-islamique,Alger, 1986.

Cresti, F., Contributions à l'histoire d'Alger, Rome, 1993.

Dokali, R., Les mosquées de la période turque à Alger, Alger, 1974.

Missoum, S., Alger à l'époque ottomane, Aix-en-Provence-Alger, 2003.

Citation de cette page web:

Ali Lafer "Djamaa el-Djedid (la nouvelle mosquée)" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2018. 2018. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monument;ISL;dz;Mon01;12;fr

Fiche rédigée par: Ali LaferAli Lafer

Architecte diplômé de l'École nationale d'architecture et des beaux-arts d'Alger, stagiaire du Centre international pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) à Rome, Ali Lafer a été architecte en chef des Monuments au ministère de la Culture pendant son service civil. Directeur de l'Atelier Casbah chargé des études d'aménagement de la médina d'Alger, il a également enseigné au cours de Tunis pour la formation d'architectes du patrimoine maghrébin. Membre fondateur de l'association “Les amis du Tassili”, il est aussi chercheur dans les domaines de la numérisation de la documentation graphique et du relevé photogrammétrique.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : AL 13

RELATED CONTENT

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Ottomans


Download

As PDF (including images) As Word (text only)