Nom du Monument:

Mosquée Youssef Dey

Localisation:

à l’entrée de la ville du côté de la casbah, Tunis, Tunisie

Date du Monument:

1020 de l’Hégire / 1612 J.-C.

Architecte(s) / maître(s) d’œuvre:

Ibn Ghaleb al-Andalousi.

Période / Dynastie:

Husseinite-ottomane

Commanditaire(s):

Youssef Dey.

Histoire:

Après l'annexion de l'Ifriqiya à l'empire ottoman au Xe siècle H (XVIe siècle J.-C.), le nombre de Turcs de rite hanéfite ne cessa d'augmenter. Deux mosquées malékites furent alors affectées à la prière selon le rite hanéfite, il s'agit de la mosquée de la Casbah et de la mosquée el-Qsar. Puis Youssef Dey décida de doter Tunis de la première mosquée turque. Les travaux, commencés en 1023 H / 1614 J.-C., se terminèrent un an plus tard.

Description:

La mosquée qui porte le nom de son fondateur présente un intérêt particulier car, tout en introduisant des éléments nouveaux dans le plan et le programme architectural, elle conserve plusieurs aspects de la mosquée ifriqiyenne.

La salle de prière n'est plus précédée d'une cour mais encadrée de cours sur trois côtés à l'est, au nord et à l'ouest. Le long de la façade nord, le portique joue le rôle de la galerie-narthex des mosquées locales. à l'angle nord-ouest s'élève un minaret octogonal, au-dessus d'une base carrée. Il se termine par un balcon protégé par un auvent en bois, le tout est couronné par un lanternon à toit pyramidal recouvert de tuiles vertes. Cette tour octogonale servira de modèle à la mosquée de Hammouda Pacha, la mosquée el-Jedid et celle de Youssef Sahib el-Tabaa.

Le mausolée ou tourbet, longeant la façade, inaugure à Tunis la mosquée funéraire dans laquelle le tombeau du fondateur s'associe au lieu de culte. Celui de Youssef Dey est de plan carré à toit pyramidal de tuiles vertes. Il présente sur chaque face une grande arcature centrale, flanquée de deux étages de défoncements en niches à fond plat. Les colonnes d'angle posées aux deux niveaux en allègent considérablement la masse. Les pavements de marbre blanc sont rehaussés de claveaux alternés noirs et blancs. Une inscription sur l'arcature centrale date le tourbet.

Les innovations, à savoir la cour en U, le minaret octogonal et l'adjonction du tourbet, sont extérieures à la salle de prière. Celle-ci perpétue le plan classique de la salle hypostyle, de forme rectangulaire, composée de 9 nefs et 7 travées. La nef centrale et la travée parallèle au mur de qibla, plus larges que les autres, se croisent en T au devant du mihrab. Les colonnes, de provenances diverses, portent des chapiteaux de type hafside, hormis quelques exemplaires antiques. La couverture est en voûtes d'arêtes ; une coupole sur base octogonale et trompes en coquille marque le devant du mihrab. La seule note nouvelle dans cet oratoire est le minbar en maçonnerie revêtu de panneaux de marbres polychromes, alors qu'il est exécuté en bois dans les mosquées malékites.

View Short Description

C'est la première mosquée turque édifiée dans la Casbah de Tunis au début du XIe siècle H (XVIIe siècle J.-C.). Avec son plan carré à toit pyramidal de tuiles vertes, cette mosquée, qui porte le nom de son fondateur, introduit un nouveau type d'architecture. Les innovations comptent une cour en U, un minaret octogonal et un mausolée (tourbet). Ce type de mosquée funéraire où le tombeau du fondateur s'associe au lieu du culte était une innovation à Tunis.

Mode de datation:

D'après l'inscription qui se développe au-dessus de l'entrée principale de la salle de prière, les travaux débutèrent le 10 chaoual 1023 / 13 novembre 1614 et durèrent jusqu'au 22 ramadan 1024 / 14 octobre 1615.

Bibliographie sélective:

Ben Mami, M. B., “Djami Yussef Dey” (La mosquée Youssef Dey), revue Africa, vol. 16, 1998, pp. 107-140.

Marçais, G., L'architecture musulmane d'Occident, Paris, 1954, pp. 461-462.

Golvin, L., Essai sur l'architecture religieuse musulmane, Paris, 1970.

Citation de cette page web:

Jamila Binous "Mosquée Youssef Dey" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2018. 2018. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monument;ISL;tn;Mon01;33;fr

Fiche rédigée par: Jamila BinousJamila Binous

Née en 1939 à Tunis, a étudié l'histoire et la géographie à l'Université de Tunis et l'urbanisme à l'Université de Tours (France).
Mme Binous a exercé 30 ans durant autant que chercheur puis directeur à l'Association pour la Sauvegarde de la Médina de Tunis.
A été expert de l'Unesco (mission Sanaa « Ville Historique ») en 1982 ; expert national pour le projet UNDP de reconstruction des sites historiques méditerranéens ; membre du Comité International des Villes Historiques ; co-auteur de la Charte internationale des Villes Historiques (ICOMOS-UNESCO).
Consultante auprès de l'IMED pour l'étude sur le contexte législatif, la stratégie et la politique des musées en Tunisie 2002-2003.
Coordinatrice de l'exposition la femme et le seuil in Femme, culture et créativité en Tunisie – Credif - Tunis 2001.
Mme Binous a pris part à divers congrès internationaux, écrit plusieurs articles et ouvrages tels que :
- Tunis d'un monument à l'autre, Tunis, 1970
- Tunis, Tunis, 1985
- Les chefs d'œuvres de l'artisanat tunisien, Tunis 1982
- Les maisons de la Médina de Tunis, Dar Asraf édition Tunis 2002.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 33

RELATED CONTENT

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Turcs en Tunisie


Download

As PDF (including images) As Word (text only)