Nom du Monument:

Mosquée almohade de la Casbah

Localisation:

dans la médina, Tunis, Tunisie

Date du Monument:

629-633 de l’Hégire / 1231-1235 J.-C.

Architecte(s) / maître(s) d’œuvre:

Ali ibn Mohamed ibn Kacem.

Période / Dynastie:

Hafside

Commanditaire(s):

Abou Zakariya al-Hafsi, fondateur de la dynastie hafside.

Histoire:

Après avoir déclaré son indépendance vis-à-vis des Almohades de Marrakech, le premier souverain hafside, Abou Zakariya, se fit construire dans la casbah, siège du gouvernement, un palais auquel faisait suite cette mosquée. De simple oratoire de cour, elle accéda au statut de mosquée du vendredi, alors que seule la mosquée Zitouna jouait ce rôle jusque-là. Dès l'installation des Turcs, elle fut affectée à la prière selon le rite hanafite, propre aux nouveaux maîtres de l'Ifriqiya.

Description:

La salle de prière de plan rectangulaire est plus profonde que large, contrairement aux modèles courants dans les mosquées ifriqiyennes. Elle est divisée en sept nefs et neuf travées. La couverture, en voûtes d'arêtes séparées par des arcs en fer à cheval, est soutenue par des colonnes à chapiteaux hafsides et imposte en longs parallélépipèdes.

Le mihrab est revêtu de panneaux de marbre. Il est surmonté d'une belle coupole à stalactites (mouqarnas) en plâtre et flanqué de colonnettes à chapiteaux finement sculptés et dorés à la feuille. Lors de l'affectation de la mosquée au rite hanafite, le minbar en bois a disparu, laissant place à un minbar en maçonnerie revêtue de marbre.

L'élément le plus important de la mosquée de la Casbah est indéniablement son minaret. Il reprend, dans son décor, les dispositions essentielles du minaret de la casbah de Marrakech, plus ancien d'une cinquantaine d'années. Le décor exécuté en pierre – et non en brique, comme dans le modèle marocain – se développe en arcs polylobés partant du bas et se prolongeant en s'entrelaçant. Il forme ainsi un réseau losangé qui se détache sur le fond en pierre ocre. Il se déploie sur les quatre faces de la tour carrée. Une inscription datant le monument meuble deux losanges de la face est.

View Short Description

Elle est bâtie sur les hauteurs de la Casbah, autrefois défendue par de puissantes murailles et abritant le palais du puissant sultan Zakariya el-Hafsi. D'oratoire de cour, elle accéda au statut de Mosquée du Vendredi, alors que jusque-là, seule la Zitouna jouait ce rôle. Avec l'installation des Turcs, elle fut affectée à la prière selon le rite hanafite. L'élément le plus important de cette mosquée est son minaret. Il reprend l'ornementation des tours almohades de la mosquée de la casbah de Marrakech, de la tour Hassan à Rabat et de la Giralada de Séville.

Mode de datation:

Inscriptions sur le minaret et à l'intérieur de la mosquée.

Bibliographie sélective:

Daoulatli, A., Tunus fi al-ahd al-hafsi, al-tatawwur al-hadari wa al-nashat al-mimari (Tunis sous les Hasfsides, évolution urbaine et activité architecturale), Tunis, 1976.

Golvin, L., Essai sur l'architecture religieuse musulmane, Paris, 1974.

Marçais, G., L'architecture musulmane d'Occident, Paris, 1954. pp. 294-295.

Marçais, G., Manuel d'art musulman, Paris, 1926-1927, pp. 525-526.

Citation de cette page web:

Mohamed Béji Ben Mami "Mosquée almohade de la Casbah" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2018. 2018. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monument;ISL;tn;Mon01;6;fr

Fiche rédigée par: Mohamed Béji Ben MamiMohamed Béji Ben Mami

Né le 27 janvier 1950 à Tunis, docteur en archéologie islamique, Mohamed Béji Ben Mami est directeur général de l'Institut national du patrimoine et vice-président de la Municipalité de Tunis. Il a restauré, sauvegardé et mis en valeur plus d'une cinquantaine de monuments de la médina de Tunis, dirigé les fouilles de grands sites islamiques et organisé diverses expositions relatives à la civilisation arabo-islamique.
Depuis 1996, il est vice-président de l'Union des historiens arabes et représentant de l'Union des archéologues arabes de Tunisie.
Mohamed Béji Ben Mami a pris part à divers congrès internationaux et publié plusieurs articles et ouvrages, parmi lesquels Tourbet el-Bey (Tunis, 2004) et Les médersas de la médina de Tunis (Tunis, 2005).

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 06

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Hafsides


On display in

Discover Islamic Art Exhibition(s)

The Muslim West | Mosques: A Place for Prayer

Download

As PDF (including images) As Word (text only)