Nom du Monument:

Mosquée Sahib el-Tabaa

Localisation:

dans la médina, Tunis, Tunisie

Date du Monument:

1223-1229 de l’Hégire / 1808-1814 J.-C.

Architecte(s) / maître(s) d’œuvre:

Haj Sassi ibn Frija.

Période / Dynastie:

Husseinite-ottomane

Commanditaire(s):

Le ministre Youssef Sahib el-Tabaa.

Description:

La mosquée Sahib el-Tabaa domine la place Halfaouine (les marchands d'alfa). Elle s'élève au-dessus de magasins et d'entrepôts. La salle de prière est encadrée de trois galeries. De la place, un escalier coudé aboutit à la galerie est, qui offre une double colonnade et cinq arcs ouverts sur la place. Un minaret octogonal en occupe l'extrémité droite. étant resté inachevé à la mort du fondateur de l'édifice, le minaret ne recevra son lanternon que dans les années 1970. Cette galerie présente un mihrab extérieur pour la prière par temps chaud.

La salle de prière proprement dite est formée de 9 nefs et 7 travées. Chacune des deux travées extrêmes (longeant le mur de la qibla et le mur antérieur) s'enrichit de trois coupoles, une au centre et une à chaque angle. Les nefs sont couvertes de voûtes en berceau terminées en arc de cloître.

La décoration de cette mosquée reflète une influence occidentale plus nette que dans tout autre oratoire tunisien. Les éléments en marbre, plus abondants qu'ailleurs, sont directement importés de Carrare (Italie). Les colonnes élancées sont cannelées et surmontées de chapiteaux composites, résultant d'une interprétation italienne du modèle tunisien de l'époque turque. Les arcs, à peine outrepassés, abandonnent le dessin classique en fer à cheval. Les linteaux s'alourdissent de sculptures en bas-relief néo-baroque. Le placage de marbre, sur l'ensemble des murs, laisse peu de place aux carreaux de céramique placés sur les hauteurs au niveau des tympans des arcs. La décoration du mihrab et du minbar fixe, faite de marbre polychrome, mêle à des arcatures pseudo-gothiques une ornementation florale rehaussée de quelques touches de dorure.

Le complexe de Sahib el-Tabaa comporte en outre deux madrasa et le tombeau du fondateur, auxquels on accède par la façade nord.

View Short Description

La mosquée Sahib el-Tabaa domine la place Halfaouine (du nom des marchands d'alfa). Elle s'élève au-dessus de magasins et d'entrepôts. La mosquée porte le nom de son fondateur, Youssef Sahib el-Tabaa, ministre du bey husseinite. Deux madrasa et le tombeau du fondateur sont accolés à la mosquée. Le décor et l'ornementation reflètent une influence occidentale. Les éléments en marbre, plus abondants qu'ailleurs, sont importés d'Italie. Les colonnes élancées sont cannelées et surmontées de chapiteaux composites. La décoration du mihrab et du minbar fixe, faite de marbre polychrome, mêle arcatures pseudo-gothiques et ornementation florale.

Mode de datation:

Sources littéraires, dont le célèbre chroniqueur Ahmed ibn Abi Dhiaf. D'après les actes fondateurs des habous au profit de la mosquée datant de 1220/1856 ; le texte signale que Youssef Khoudja, garde du sceau du bey, finança la construction d'une mosquée “(…) unique et admirable (…)”.L'édifice est situé à proximité du mausolée de la sainte Msayka, dans le quartier al-Halfaouine .

Citation de cette page web:

Mohamed Béji Ben Mami "Mosquée Sahib el-Tabaa" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2018. 2018. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monument;ISL;tn;Mon01;7;fr

Fiche rédigée par: Mohamed Béji Ben MamiMohamed Béji Ben Mami

Né le 27 janvier 1950 à Tunis, docteur en archéologie islamique, Mohamed Béji Ben Mami est directeur général de l'Institut national du patrimoine et vice-président de la Municipalité de Tunis. Il a restauré, sauvegardé et mis en valeur plus d'une cinquantaine de monuments de la médina de Tunis, dirigé les fouilles de grands sites islamiques et organisé diverses expositions relatives à la civilisation arabo-islamique.
Depuis 1996, il est vice-président de l'Union des historiens arabes et représentant de l'Union des archéologues arabes de Tunisie.
Mohamed Béji Ben Mami a pris part à divers congrès internationaux et publié plusieurs articles et ouvrages, parmi lesquels Tourbet el-Bey (Tunis, 2004) et Les médersas de la médina de Tunis (Tunis, 2005).

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 07

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Turcs en Tunisie


Download

As PDF (including images) As Word (text only)