Photographie: Bozkurt ErsoyPhotographie: Kemal NuraydınPhotographie: Kemal NuraydınPhotographie: Kemal Nuraydın


Nom du Monument:

Fontaine et sabil d’Ahmed III

Localisation:

Sultanahmet, Istanbul, Turquie

Date du Monument:

1141 de l’Hégire / 1729 J.-C.

Architecte(s) / maître(s) d’œuvre:

Architecte inconnu, mais le bâtiment est supposé avoir été édifié alors que Mehmed Agha de Kayseri, qui fit dorer les faîteaux et les treillages de la fontaine, était architecte en chef au palais de Topkapı.

Période / Dynastie:

Ottomane

Commanditaire(s):

Sultan Ahmed III (1115-1143 H / 1703-1730 J.-C.).

Description:

La fontaine d'Ahmed III est située entre Bab-i Hümayun (Porte impériale du palais de Topkapı) et le musée de Sainte-Sophie. Il s'agit d'une construction carrée présentant un sabil à chaque angle. L'intérieur est occupé par un bassin d'eau octogonal entouré d'un passage.
Au milieu de chaque façade se trouve une fontaine couronnée d'un arc brisé et flanquée sur chaque côté d'une niche à mouqarnas. à l'arrière, deux portes (à l'emplacement des niches) donnent accès aux sabil semi-circulaires.
Chacun de ceux-ci est entouré d'un muret d'environ un mètre haut. Ses murs sont rythmés par quatre colonnes réunies par des arcs chantournés. La baie est occultée par un treillage en métal. La partie supérieure des murs au-dessus des comptoirs est également arrondie.
L'ensemble est protégé par une toiture à larges débordements. Recouvert de feuilles de plomb, le toit est couronné de cinq coupoles : une grande au centre et quatre plus petites au-dessus des sabil. Ces coupoles à charpente en bois recouverte de plomb et surmontée de faîteaux en bronze doré reposent sur des tambours octogonaux.
Le plan décoratif repose à l'évidence sur “l'horreur du vide”. Les façades de marbre sont entièrement décorées de divers motifs d'origine turque et européenne. Les bandeaux horizontaux de mouqarnas, d'arabesques et de palmettes ainsi que les compositions foliées autour des fontaines sont remarquables. On trouve sur les deux façades et les murets des sabil des vases de fleurs en bas-relief. Les carreaux décoratifs, la calligraphie et les motifs de tulipes du treillage sont de très haute qualité. Les auvents débordants bénéficient également d'un décor en bois. La partie supérieure des façades est décorée de compositions de caissons, et celle qui surmonte les sabil de compositions de fleurs et de fruits.
De nombreux sabil et fontaines ont été édifiés au cours de “l'époque des tulipes” (1130-1142 H / 1718-1730 J.-C.) qui marque la transition entre l'art ottoman classique et les débuts de l'occidentalisation de l'art ottoman. Les fontaines jusqu'alors aménagées dans des cours ou directement dans des murs sont désormais des constructions indépendantes. Nouvel élément du patrimoine urbain, elles sont parmi les premiers éléments à illustrer une influence étrangère sur l'architecture ottomane. La fontaine d'Ahmed III est la plus monumentale.

View Short Description

Les fontaines ottomanes construites dans des jardins publics, dont la fontaine d’Ahmed III est un exemple important, prirent un caractère monumental au XIIe siècle H (XVIIIe siècle J.-C.). À chaque angle se trouve un sabil (kiosque de distribution d’eau), et une fontaine occupe le centre de chacun des quatre côtés. Située face à la porte Impériale du palais de Topkapı, avec sa toiture à larges débordements et sa riche décoration, c’est un exemple important de la période dite des Tulipes.

Mode de datation:

L'inscription sur la fontaine et les sabil est une citation du poète Seyyid Vehbi. Elle informe que la fontaine a été construite à la suggestion du Grand Vizir Damat Ibrahim Pacha de Nevşehir en 1141/1729. Les deux vers donnant la date ont été composés par le sultan Ahmed III lui-même. Un document daté de ramadan 1141/avril 1729 — commande de marbre blanc pur non veiné de l'île de Marmara — prouve que la construction n'était pas encore achevée à cette date.

Bibliographie sélective:

Eyice, S., “Ahmed III çeşmesi”, Türkiye Diyanet Vakfı Islâm Ansiklopedisi [Encyclopédie de l'Islam de la Fondation des affaires religieuses de Turquie], vol. 2, 1989, p. 9.
Kumbaracılar, İ., Istanbul Sebilleri [Sabils d'Istanbul], Istanbul, 1938, p. 8.
Tanışık, İ. H., Istanbul çeşmeleri I [Fontaines d'Istanbul I], Istanbul, 1943.

Citation de cette page web:

İnci Kuyulu Ersoy "Fontaine et sabil d’Ahmed III" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2019. 2019. http://islamicart.museumwnf.org/database_item.php?id=monument;ISL;tr;Mon01;33;fr

Fiche rédigée par: İnci Kuyulu Ersoyİnci Kuyulu Ersoy

İnci Kuyulu Ersoy is Head of Western and Contemporary Art, Department of Art History, Faculty of Letters, Ege University, Izmir. She was born in Nazilli, Turkey, in 1957. She graduated from TED Ankara College in 1976 and from Hacettepe University, Social and Management Sciences Faculty, Department of History of Art in 1980. She received her MA in 1982 and her Ph.D. in 1989 from Ankara University, Faculty of Linguistics and History-Geography, Department of Art History.
She was appointed as research assistant to the Department of Art History, Ege University. She became assistant professor in 1989, associate professor in 1994 and full professor in 2000 at the same university. She is also Head of Turkish Art History at the Institute for Research on the Turkic World. She has researched and published widely on Turkish art.

Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TR 50

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Ottomans


On display in


Download

As PDF (including images) As Word (text only)