Nom du Monument:

Zaouia de Sidi Chiha

Localisation:

dans la médina, quartier Halfaouine, Tunis, Tunisie

Date du Monument:

1269-1274 de l’Hégire / 1852-1857J.-C.

Période / Dynastie:

Husseinite-ottomane

Commanditaire(s):

Sidi Ali Chiha.

Histoire:

Vouant une grande dévotion à Sidi Chiha, le ministre Mustapha Khaznadar contribua à la réalisation du mausolée, qu'il entreprit suite à la naissance de son fils Mohamed en 1269 H / 1852 J.-C. Les travaux durèrent cinq ans jusqu'à 1274 H / 1857 J.-C.

Description:

La porte monumentale de la zaouia mène vers une skifa ou vestibule qui ouvre directement sur le patio, ce qui est une originalité par rapport aux autres monuments de la médina. La fonction de la zaouia, qui devait être un endroit ouvert, explique probablement cette caractéristique.

L'entrée est surmontée d'une coupole plate connue sous le nom de “dos de tortue”. Elle est revêtue de stucs d'influence turque.

Le patio rectangulaire est entouré sur quatre côtés par des portiques portant des arcades outrepassées qui étaient portées sur douze colonnes qui ont ensuite été remplacées par des contreforts.

Le patio est revêtu de carreaux de céramique provenant du quartier de Qallaline dans la médina de Tunis, qui a fourni durant des siècles les besoins de la Tunisie en tout genre de carreaux de céramique.

La vaste salle abritant la sépulture de Sidi Chiha ainsi que celle de son fils Ahmed et de l'une de ses petites-filles se caractérise par la richesse de son revêtement de zelliges. Les coupoles attirent particulièrement l'attention en présentant une voûte en berceau plus petite que celle du mausolée de Sidi Mehrez et de Tourbet el-Bey. Elle en diffère par son modèle de stucs d'influence turque représentant des vases entourant la coupole des quatre côtés, ajourés de fenêtres. Cette voûte est bordée sur ses deux côtés gauche et droit par deux coupoles. Celles-ci rappellent en tous points les coupoles, qui remontent au XIIe siècle H (XVIIIe siècle J.-C.), de la Slimaniya et de la Bachiya. Toutefois, celles de Sidi Chiha sont plus grandes et plus riches. Elles s'appuient sur deux énormes contreforts recouverts de marbre et placés au milieu de la salle, ainsi que sur des demi-colonnes encastrées dans les murs.

Ce mausolée abrite actuellement le Centre national de la calligraphie.

View Short Description

Situé à Halfaouine, un quartier populaire de la médina de Tunis, le mausolée de Sidi Chiha, d'époque husseinite (XIIIe siècle H / XVIIIe siècle J.-C.), abrite aujourd'hui le Centre national de la calligraphie. L'entrée monumentale est surmontée d'une coupole plate connue sous le nom de “dos de tortue”. Elle est revêtue de stucs d'influence turque. La vaste salle abritant la sépulture de Sidi Chiha ainsi que celle de son fils Ahmed et de l'une des ses petites-filles se caractérise par la richesse de son revêtement en carreaux de céramique.

Mode de datation:

D'après les sources orales, ce monument a fait partie d'un ensemble architectural comprenant entre autre, la mosqué Sahib el-Tabaa, un hammam et la zaouia.

Citation de cette page web:

Mohamed Béji Ben Mami "Zaouia de Sidi Chiha" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2018. 2018. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=monuments;ISL;tn;Mon01;28;fr

Fiche rédigée par: Mohamed Béji Ben MamiMohamed Béji Ben Mami

Né le 27 janvier 1950 à Tunis, docteur en archéologie islamique, Mohamed Béji Ben Mami est directeur général de l'Institut national du patrimoine et vice-président de la Municipalité de Tunis. Il a restauré, sauvegardé et mis en valeur plus d'une cinquantaine de monuments de la médina de Tunis, dirigé les fouilles de grands sites islamiques et organisé diverses expositions relatives à la civilisation arabo-islamique.
Depuis 1996, il est vice-président de l'Union des historiens arabes et représentant de l'Union des archéologues arabes de Tunisie.
Mohamed Béji Ben Mami a pris part à divers congrès internationaux et publié plusieurs articles et ouvrages, parmi lesquels Tourbet el-Bey (Tunis, 2004) et Les médersas de la médina de Tunis (Tunis, 2005).

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 28

RELATED CONTENT

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Turcs en Tunisie


On display in


Download

As PDF (including images) As Word (text only)